Trip-Report - visite des Walt Disney Studios Paris en avant-première

Trip-Report - visite des Walt Disney Studios Paris en avant-première


  PARTIE 1

    Voici un petit report de notre journée passée aux WDS grâce à NRJ.

    Après 5 heures de bus, nous arrivons dans la joie et la bonne humeur dans le monde merveilleux de mickey ou plutôt nous attendons assez longtemps au péage du parking... Nous avons de la chance le bus nous dépose à l'avant du parking car le trajet et plutôt long entre le parking et les parcs.

    On nous annonce qu'on ne pourra pas profiter du parc Disney Land, c'est n'est pas grave, on tentera le coup en fin de journée (juste histoire de faire space)... Nous arrivons enfin au portail des WDS où se déroule un pré contrôle des tickets et une fouille plus qu'approximative des sacs (autant ne rien faire).
    Le Front Lot, passage obligé pour tous les visiteurs est assez coloré et accueillant. La fontaine Fantasia au centre est magnifique, mais cette place manque cruellement de vie (pas de musiciens etc...).

    À l'entrée du Studio 1 , là aussi un passage obligé, se trouvent 2 personnages assaillis par une nuée de gamins voulant des autographes. Nous en profitons pour faire des photos... Le studio 1 tres imposant de l'extérieur (peut être même trop) se révèle assez petit à l'interieur... Là non plus pas vraiment d'ambiance, on se demande à quoi ca sert, une odeur de friture devant le snack et nous sommes déjà déçu car nous savons que nous venons de faire 1 des 9 attractions ouvertes aujourd'hui...
    Puis nous nous dirigeons avec enthousiasme, sous la musique du flic de Beverly hills vers Rock'n Roller Coaster. Sur le chemin, nous sommes frappés par le surnombre d'agents d'entretien qui n'ont rien à nettoyer (sûrement pour faire plaisir aux actionnaires). Il faut dire que les logos des attractions sont assez réussis et en jettent pas mal... Rock'n Roller Coaster se dresse devant nous, nous prenons au passage un fast pass et nous nous engageons dans la file d'attente. Tout d'abord celle-ci est en grande partie à l'extérieur et sans grand intérêt ! On s'imagine déjà les longues minutes d'ennui en période de forte affluence, ensuite la musique diffusée n'est pas d'Aerosmith !!??!!. Puis vient la partie intérieure qui représente les bureaux d'une maison de disque. Un petit hall bien éclairé avec un mur "de guitares", une salle avec du parquet et une vitrine avec divers instruments (l'ambiance est assez glaciale, c'est vraiment sans plus) puis via un petit couloir nous entrons -soi disant- dans la salle d'enregistrement. Ce près show est vraiment nul, on a du mal à comprendre a quoi il sert, les portes s'ouvrent avant la fin bref c'est inutile... Un autre petit couloir puis vient la gare, là l'ambiance change, tout est dans l'obscurité, on a une vu sur la longue ligne droite de propulsion, on contourne la cabine technique pour arrive au lieu d'embarquement. Surprise, on ne choisit pas sa place (enfin si, il faut faire le forcing), le débit est plutôt rapide, ils font partir des trains a moitié vide pour des raisons encore inexpliquées. Pour entrer dans le train, on a vu plus facile, c'est assez casse gueule, je suis étonné qu'on a le droit d’emmener ses affaires à bord c'est bien la première fois. Rien à dire, la propulsion est merveilleuse, la première inversion, on ne la sent même pas passer... La deuxième est plus rigolote... Mais à part cela, c'est très moyen ! On a pas de grandes sensations, un minuscule Air Time à la fin, on ne fait pas la différence entre les musiques des 5 trains, on remarque tout juste les jeux de lumières qui changent. On a l'impression de se balader dans un hangar enfumé avec quelques lasers... Et c'est déjà terminé, en sortant le passage n'est pas obligé par la boutique ce qui est un bon point. Les photos souvenirs prises lors de la propulsion sont délicieusement kitsch. Avec le fast pass, nous refaisons un deuxièmement tour, la partie extérieure de l'entrée fast pass est encore plus nulle que l'autre, la partie intérieure est identique...
    Après ces sensations, nous décidons de faire Aladin pour le fun, il n'y a que 5 minutes d'attente, on passe par les grandes allées sans vie, sans fleurs... La file d'attente se fait à l'arrière du décor. C'est triste à mourir, en plein air, plutôt laid et sans musique ! Heureusement qu'on a pas à attendre 30 minutes là derrière ! Nous voilà installé dans un merveilleux tapis bleu ! Et oh surprise ! avec 4 adultes normalement constitué, le tapis si magique a du mal à s'envoler !!!! Face à la nullité de cette attraction, on pique un méga fou rire. A la fin du ride, notre tapis est enfin arrivé au sommet pour les quelques secondes de "vagues" (ceux qui l'ont fait comprendront). Derniers à monter, premiers à redescendre ;-))). En sortant on remarque qu'il y a une plate-forme pour observer l'attraction d'en haut mais l’accès est visiblement interdit et discrètement obstrué par une poubelle du plus bel effet !
PARTIE 2

    Après ce rêve bleu, nous nous dirigeons avec plaisir vers le Tram Tour. Le parc commence à s'animer : Donald déboule dans les allées pour rejoindre un groupe de savants fous dans un show qui ne m'a que moyennement enchanté. Les bornes Fast Pass du Tram Tour sont les mêmes qu'au RNRC. Les tickets nous donnent rendez-vous 2 heures plus tard... Nous décidons alors de faire Armageddon et ses effets spéciaux, mais il y a un monde fou ! 45 à 60 minutes d'attente selon les casts qui se trouvent à l'entrée de l'attraction pour dissuader temporairement les gens d'y aller mais avec animagique, disney channel, et cinémagique fermés, on ne sait plus où trop aller. C'est parti pour 45 minutes d'attente dans le froid et l'ennui. J'ai du mal à comprendre pourquoi toutes les files d'attente sont a l’extérieur. Une actionnaire se la pète et refuse de faire la queue, le responsable appelle la sécurité chouette il se passe quelque chose ;-) La file contourne le bâtiment et là nous découvrons la longue palissade de la TOT qui se transforme en vulgaire grillage avec des filets verts, des hauts parleurs discrètement caché dans les buissons et une vue imprenable sur les backstages des back stages. Bref rien qui fait vraiment rêver. Quelques dizaines de minutes plus tard, nous arrivons dans 1 des 2 salles de pré-show. Une Cast "Spécialiste des effets spéciaux" (Oui oui) nous montre que son boulot consiste à faire des maquettes et à les faire exploser (on s'attend donc à une explosion ben s'est raté !). Son discours s'affiche sur un prompteur multilangage plutôt pratique pour les visiteurs étrangers puis demande aux 2 acteurs sélectionnés dans la salle de l'accompagner pour faire des effets spéciaux. En fait, il s'agit de quelques scènes sur fond bleu à la Sébastien Folin. La Cast annonce un film... C'est parti quelques scènes d'effets spéciaux dans le cinéma du plus vieux au plus récent puis vient à l'image, un acteur d'armageddon dont le nom m'est inconnu (excusez moi) qui parle en anglais (s'il vous plait) des effets spéciaux (heureusement qu'il y a le Karaoké multilangue). Bon bref c'est fini, c'est pas génial mais le gros de l'attraction va venir. Un long couloir, une chaleur qui met mal à l'aise, on entre dans la station Mir. Les premiers effets font plus rire que trembler mais une fois que tout pète c'est pas mal ;-) C'est mieux que Sismic Panic, je vous rassure :-)). Un conseil quand vous rentrez mettez vous sur le côté droit. En sortant, on peut voir la machinerie mise à l’œuvre pour les besoins de cette attraction.
    Notre prochaine destination (en attendant le tram tour) est le Stunt Show. À part la file d'attente bricolée avec 3 bouts de ficelle, l'entrée dans "l'arène" est assez réussie. On passe par les garages, les décors et tout et tout. Une fois dans l'arène, le ton change, on ne peut pas choisir sa place, il y a 15 casts qui dirigent la foule sur le bout du doigt en traitant les gens comme du bétail, sur ce coup, on s'est bien fait avoir, nos places devaient se trouver tout en haut à droite alors qu'il y avait de bien meilleures places. On a réussi à se centrer pour ne pas être trop dérangé. Le décor est absolument magnifique, la vue des alentours désastreuse c'est vraiment dommage car l'ambiance y est ! Le spectacle est assez impressionnant. Il consiste en fait, à un tournage de 4 scènes de cascades. On sent qu'on a affaire à des pros ;-) Quelques regrets tout de même : la traduction en anglais casse le rythme (surtout quand la présentatrice s'adresse un a gamin français de 12 ans en anglais), les cascades sont uniquement motorisées et Opel est trop omniprésent surtout quand en début et fin de show sont présentées des voitures qui ne participent même pas au show ! C'est bien alors ne le manquez pas !
PARTIE 3

    Encore éblouis par le Stunt Show, nous nous rendons à notre rendez-vous Fast Pass à Tram Tour. Je l'avais fait en Floride quand j'étais plus petit et je dois dire que j'en avais gardé un excellent souvenir. C'est parti, nous embarquons dans le train. La visite commence... Notre guide cast ne parle pas très bien le Français, ses commentaires sont rares et difficilement compréhensibles par moments. Nous passons tout d'abord devant des éléments de décors de film (lesquels on ne sait pas) avec des objets métalliques, puis par une foret victime des tempêtes (peut être le décor de Blair Witch ;-) puis devant un imposant décor (nous n'avons pas compris le nom du film) et pour finir la première partie a nouveau devant des bouts de décors en tout genre (colonnes, statues, pierres). Plus tard, la cast qui nous a fait remplir le questionnaire de satisfaction nous a dit qu'il y a des commentaires sur les télés mais pendant notre tour rien du tout à part des pubes pour orange. Nous arrivons à bord du Catastrophe Canyon, l'arrivée de l'eau est toujours aussi impressionnante avec l'eau c'est bien, avec le feu c'est mieux - mais le feu c'est pas pour nous ;-) Je suis un peu déçu de ne pas avoir eut le feu, mais les autres visiteurs n'ont rien remarqué (normaux)... Le train repasse devant les décors puis s'engouffre - un peu rapidement - dans le tunnel du costuming. On passe assez vite, on peut y voir des costumes de Pearl Harbor et des ateliers du costuming. Ensuite, quelques éléments de Pearl Harbor (un ou deux avions, une tente etc...), un espace jardinage (quel intérêt ??) ravagé par Twister ;-) (de nombreux pots renversés) avec des plantes renversées, puis "des voitures" (seul commentaire quand le train passe devant une douzaine de magnifiques voitures). Nous arrivons dans les décors de Londres, on nous annonce qu'un dragon a détruit cette partie de la ville et qu'il s'y cache peut-être encore. On peut s'attendre à la destruction d'une façade, de l'arrivée du dragon, mais, en fait il s'agit que d'une flamme provenant des débris ;-( C'est dommage, la reconstitution est parfaite. Le retour se fait par les backstages de moteur action. Tram Tour nous a extrêmement déçu, certains passages sont extra mais ne sont pas encore très fiables (ca se comprend) par contre d'autres sont d'une pauvreté déconcertante surtout sur la première moitié du circuit ! Il y a de gros efforts à faire sur les décors et surtout sur les explications...
    La file d'attente de Disney Animation est vide, nous en profitons, voici la première salle, où un film sur les DA est diffusé toujours avec le système Karaoké, les portes du théâtre s'ouvrent... Il s'agit en fait d'une salle de cinéma dans une forme d'amphithéâtre, l'écran est assez petit et très proche du public. Pourquoi un si petit écran ? On y passe un film avec des extraits des classiques de Disney dans toutes les langues. Ca nous fait retomber en enfance... On nous invite à quitter la salle pour arriver dans la salle principale du show. Le décor est planté : 2 écrans, un bureau (dans le sens large) d'un dessinateur et une jolie comédienne ;-). Il s'agit en fait d'une espèce de pièce de théâtre entre la comédienne et Moshu (pas sur du nom mais le dragon de pocahontas). On nous explique que les idées de bases des DA peuvent êtres très éloignés du résultat final. Le spectacle se laisse regarder c'est marrant ca doit faire plaisir aux plus petits aussi. Une petite pensée pour cette cast qui doit bien se faire chier à répéter ce show X fois dans la journée. La sortie se fait par une salle "éducative" avec quelques activités interactives.
    Après ce petit tour, nous décidons de nous évader en dehors du parc, on tourne quand même en rond, il est 14h15 et nous n'avons toujours pas mangé. En sortant, le studio 1 est noir de monde, il y a un mini show qui semble plair au public mais qui bloque vraiment le passage ;-) L'ambiance y est plutôt bonne !Direction le Disney Village pour utiliser nos tickets repas qui sont valables au NY sandwichs et au Rock n Roll. Le NY est un petit bistro complet nous allons donc au RnR plus tranquille ;-) Nous prenons notre temps, le repas est correct sauf défaut les toilettes et là ca vaut vraiment le coup, on n’est pas déçu du voyage ! Petite visite guidée et illustrée, tout d'abord, il faut sortir du resto, emprunter cette petite ruelle assez louche, puis tourner dans cette impasse avec le mur du fond rouge la magie en prend un coup et vous n'avez encore rien vu ! Voici l'intérieur Bref rien de mieux pour vous couper l'appétit ;-) C'est franchement craignos !
PARTIE 4

    Après notre repas, nous décidons de glaner un peu dans le Disney Village car nous devons attendre jusqu'à 20H le début du concert et que la grande majorité des attractions a été faite. Cette partie de Shopping ou nous n'avons rien acheté à sûrement été le moment le plus drôle de la journée. On a tout essayé, tout touché, tout observé. Les boutiques sont magnifiques. Nous avons même relevé l'objet suprême : vous connaissez tous l'espèce de main cyborg en vente dans les boutiques de jouet et bien là il dispose d'une fonction UNIQUE au monde. Je vous la laisse découvrir par la photo. Fou rire de 20 minutes.
    Nous avons tenté de négocier le défaut de fabrication mais en vain, le caissier n'a pas compris la blague ;-) Enfin bon, il est enfin (euh déjà) 17 heures, nous allons tenter de rentrer dans le Magic Kingdom... Nous retenons notre souffle, nous présentons notre main à la guest qui n'a pas fait la différence entre les 2 tampons (s'il y a une différence). Premier test réussi :-) Elle nous demande notre carte pour l'insérer dans le tourniquet. Le voyant reste désespérément au rouge. Elle ne comprend pas ce qui se passe - le message d'erreur indiqué par la machine lui est inconnu -. Elle demande de l'aide à son collègue, qui s'en fout royalement. On se dit que c'est bon qu'elle va nous ouvrir le portail mais une autre guest qui est arrivée comme un cheveux sur la soupe lui explique tout ;-( Dommage. Retour donc aux WDS... Nous remplissons un questionnaire de satisfaction (on a parlé 30 minutes avec la cast en lui expliquant tout ce qui va et ce qui ne va pas). Les actionnaires en profitent pour écouter et commencent à se vexer ;-) Trop marrant ! La cast leur demande d'arrêter de regarder notre questionnaire et d'attendre un peu s'ils veulent y répondre.
    La visite se poursuit par Cinémagique. La salle est gigantesque, nous sommes étonnés ! Sans tout dévoiler, ca manque un peu d'effets ! Certains sont vraiment trop prévisible. Je trouve que ca reste trop un film dommage car l'idée est géniale. Nous sommes les derniers à sortir et nous nous amusons à parler allemand. Une cast nous crie RAUS ! Nous lui demandons si ca va bien et nous demande pourquoi car elle vient juste de nous dire au revoir en allemand ;-) Pour votre information RAUS signifie dehors, dégage ;-) Nous refaisons un petit tour de RNRC. Puis nous nous lançons à la découverte de Disney Channel !! Le bâtiment est imposant, l'attraction minuscule et sans grand intérêt. Ca commence par un pré show, un film incompréhensible qui s'apparente plus à de la pub pour la chaîne qu'autre chose. La visite commence... Souriez vous êtes filmés c'est vachement discret ! Dans la première salle qui présente la régie, je suis impressionné par tout ce matos. Quelques techniciens travaillent dans un petit local et s'amusent à nous faire des signes. Peu de commentaire sur la technique dommage. On à l'impression d'être dans les couloirs de Loft Story ;-). La deuxième salle offre une vue sur le plateau de Zapping Zone. La cast demande de nous taire un peu car nous la déstabilisons... Je vais vous reproduire une partie de ses commentaires "ICI C'EST LE STUDIO DE ZAPPING ZONE TOUS LES JOURS DE 17H A 19H SUR DISNEY CHANNEL (cool !!) ET LE MERCREDI C'EST MAXI ZAPPING ZONE (trop fun) PARCE QUE LES TELESPECTATEURS PEUVENT NOUS JOINDRE PAR TEL, FAX, OU INTERNET (super) ET POSER LEURS QUESTIONS AUX STARS PRESENTES SUR LE PLATEAU, IL Y A DEJA LES L5 (Grand Oooohhhh dans l'assemblée) ET LORIE (Waaaouhhhh) QUI SONT VENUES !" Voilà ;-) Elle nous montre la régie sur roulettes qui permet au réalisateur de tout contrôler. Et c'est déjà fini. Youpi tralala ! C'est très court et les commentaires sont stupides enfin c'est assez marrant car le public était assez second degré !
    La journée s'est terminée dans le Studio 1 bien au chaud sous la bonne musique d'un groupe de cuivre et par un dernier tour dans le RNRC...

    Petit bilan de cette journée, déçu par une partie des WDS. Espérons qu'ils pourront arranger certaines choses... Le parc ne vaut en aucun cas les 36 ¤. Le prix est totalement disproportionné par rapport aux autres parcs (même le Magic Kingdom). Les 3 heures dans le "vieux" parc est le minimum syndical pour justifier ce prix. Trop de files d'attentes sont à l'extérieur ce qui est dommage pour un parc ouvert toute l'année. Une fois qu'on a vu le parc, on n'y retournera pas de si tôt (surtout s'il faut débourser 36 ¤). Je suis curieux de taux de revisite (hors pass saison et pass illimité des hôtels) car il y a beaucoup d'attractions qui perdent leur intérêt après la première fois (Armaggedon, Disney Channel, Animation, et dans une moindre mesure Cinémagique - la surprise n'y est plus). C'est un peu le même problème qu'au Futuroscope. Il manque encore 4 ou 5 attractions au parc. Dernière petite chose (après j’arrête promis), il faut retravailler les speaks des casts parce qu’ils sont en général plutôt nunuche !

    Certains coins sont magnifiques (Front Lot, Studio 1) dommage qu'ils soient coupés du reste du parc. L’ambiance est agréable avec les animations de rue et les musiques de film, disons que le thème à du charme ! Le Stunt Show est éblouissant, RNRC est un coaster agréable mais un peu mou. J'ai passé une bonne journée, on s'est bien marré mais il faut dire qu'on tourne vite en rond. Voilà merci de m'avoir suivi dans ma journée, merci à Disney et à NRJ pour cette avant première dont je garderai pendant longtemps des souvenirs (bons et mauvais) ;-) @+

Nicolas Bapst

A consulter :